Photos d'hier et d'aujourd'hui..                

Hier

Retour au bercail, après une rude journée de vendange.

Mon grand père Michel à gauche, à côté notre Edmond un blida à la main.

Les vendanges à cette époque, c'était le travail la journée et les réjouissances à la tablée le soir...

Aux "Champs fleuris" (Mardeuil), mon grand père Marcel sur son vieux "Loiseau" convoyait ses caisses de "blancs" (chardonnay), direction le pressoir....

Voici le pressoir de Mardeuil de l'époque, de marque Coquard vertical de 2000 kg.

Ces pressoirs sont les plus rustiques et traditionnels mais aussi les plus beaux.

Le Marc* est fini, Francis "le gendarme" s'attèle à l'évacuation des aignes.

Autrefois manuelle, elle est maintenant automatique sur les pressoirs horizontaux.

(*en réalité demi marc car un marc=4000kg de raisins pressurés)

Chez les Garnier à l'époque, on savait aussi se détendre après une journée de coupe.

Le nettoyage des seaux et caisses vides était prétexte à de petites vengeances avec le jet....

N 'est ce pas Jean-michel!!!

Mon grand père Marcel dans sa cuverie.

Tel le gardien du temple, seul lui pouvait mettre les pieds dans sa cuverie...

Le remuage sur pupitre est terminé pour les "rosés" .

Mon père Clément observe le dépôt dans le goulot de la bouteille.

Le Dégorgement Traditionnel avec Marcel Garnier.

Un coup d'oeil, un geste : tout un savoir faire...

 

Petit saut dans le temps....

 

Le Champagne Clément

Lemaire est le fruit de la fusion de la maison Champagne Marcel Garnier et Champagne Michel Lemaire.

 

Nous avons retrouvé il y a peu cette photo du Champagne Marcel Garnier.

 

 

 

 

Aujourd'hui

2014 un matin glacé d'hiver à Mardeuil.

Le travail de la vigne est en partie mécanisé.

Les enjambeurs mécaniques ont remplacé les chevaux.

Les enjambeurs hydrostatiques ont remplacé les mécaniques.

Notre tracteur enjambeur hydrostatique type U100 travaille toute l'année à différentes tâches:

En 2015, à l'aube un matin d'hiver à Vauciennes. Epandage d'engrais

A l'aube en février 2015 sur Mardeuil: Broyage des sarments de taille.

 

Rouler à l'aube sur sol gêlé et dur évite de marquer les sols.

En Avril 2015: Tirage du vin de la vendange 2014

L'entraillage est un art à lui seul... Faire tenir plusieurs milliers de bouteilles les unes contre les autres nécessite une certaine préparation. Il s'agit d'équilibrer les pieds de tas avec des équerres et des lattes en bois (d'où l'expression "bouteilles sur lattes" pour évoquer le Champagne en cours d'élevage).

Autrefois entreillées en tas dans nos caves, les bouteilles de tirage le sont aujourd'hui dans des palettes en bois ou en fer pour des raisons logistiques.

Champagne Clément Lemaire et fils
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© EARL LEMAIRE GARNIER 2015